Italie : Les membres du Mouvement 5 Etoiles approuvent largement la coalition avec la gauche

PENTASTELLAIRE Le « oui » à la coalition l’a emporté à plus de 80 % lors d’un vote sur la plateforme en ligne du parti antisystème

20 Minutes avec AFP

— 

Le chef du Mouvement 5 étoiles, Luigi di Maio.
Le chef du Mouvement 5 étoiles, Luigi di Maio. — Gregorio Borgia/AP/SIPA

Les militants du Mouvement 5 Etoiles (M5S, antisystème) ont « dit oui à une très grande majorité », lors d’un vote en ligne, à la coalition gouvernementale entre le M5S et le Parti démocrate (gauche), a annoncé mardi le chef du mouvement Luigi Di Maio. « 80 % (des militants) ont voté "oui" à la formation d’un gouvernement dirigé par (le Premier ministre désigné) Giuseppe Conte », a précisé Luigi Di Maio.

L’Italie était suspendue à ce vote de quelques dizaines de milliers d’adhérents du M5S car un résultat négatif aurait sonné le glas du nouveau gouvernement en gestation. « Je veux rappeler qu’en moins d’un mois nous avons réussi à résoudre une crise de gouvernement qui s’est déclenchée en août », s’est réjoui Luigi Di Maio lors d’une conférence de presse, remerciant les « 80.000 citoyens italiens qui ont voté sur une plateforme numérique unique au monde ».

Crise politique de moins d’un mois

Luigi Di Maio, critiqué ces derniers jours dans la presse pour ses atermoiements, y compris par le fondateur du M5S, le comique Beppe Grillo, avait levé lundi un obstacle de taille sur le chemin de la formation d’un nouveau gouvernement : il a renoncé à revendiquer un poste de vice-Premier ministre (dont il est actuellement titulaire) du moment que le Parti démocrate y a également renoncé.

L’Italie a été plongée dans une grave crise politique le 8 août lorsque le chef de la Ligue (extrême droite) Matteo Salvini a fait éclater l’alliance formée quatorze mois plus tôt avec le M5S, en invoquant des désaccords sur les projets de grandes infrastructures ou les baisses d’impôts. Chef du gouvernement sortant, Giuseppe Conte a été reconduit jeudi par le président de la République Sergio Mattarella pour essayer de construire une nouvelle équipe gouvernementale M5S-PD.

Investiture d’ici la fin de la semaine

Le M5S a publié en ligne mardi, parallèlement à la consultation de ses militants, une ébauche de programme commun de gouvernement comportant 26 points validés par les leaders des deux partis. Y figure notamment « l’élimination de toute forme d’inégalité sociale, territoriale ou de genre », la réduction des taxes sur le travail, l’élaboration « d’une série de loi contre le conflit d’intérêts » ou une « réponse forte » aux problèmes des flux migratoires.

« Maintenant nous allons changer l’Italie », a réagi le patron du Parti démocrate Nicola Zingaretti après l’annonce des résultats du vote des Cinq Etoiles. « Avec la clôture du travail programmatique, nous avons fait un pas de plus vers un gouvernement de changement ». Selon les médias italiens, Guiseppe Conte devrait présenter mercredi matin son équipe gouvernementale au président de la République, avant de prêter serment. Une fois son gouvernement investi, il devra encore obtenir la confiance des deux chambres du parlement, sans doute d’ici à la fin de la semaine.