VIDEO. Ouragan Dorian : Au moins cinq morts aux Bahamas, évacuations massives aux Etats-Unis

TEMPETE La dévastation dans les Bahamas s’annonce dramatique, alors que l’ouragan fait du surplace

J.-L. D. avec AFP

— 

L'ouragan Dorian a fait une première victime aux Bahamas le 2 septembre 2019.
L'ouragan Dorian a fait une première victime aux Bahamas le 2 septembre 2019. — Tim Aylen/AP/SIPA

Au moins cinq personnes sont mortes lors du passage du puissant L’ouragan Dorian aux Bahamas, où les opérations de secours ont débuté, a annoncé lundi le gouvernement de cet archipel des Caraïbes durement frappé par des vents violents et des pluies torrentielles. Et s’il est repassé en catégorie 4, Dorian reste dangereux et avance lentement vers les Etats-Unis, où les autorités ont ordonné l’évacuation de centaines de milliers de personnes.

Le Premier ministre des Bahamas, Hubert Minnis, a annoncé lors d’une conférence de presse que cinq personnes étaient mortes sur les îles Abacos, en qualifiant l’ouragan de « tragédie historique » pour cet archipel composé de quelque 700 îles, dont une trentaine sont habitées. Rues inondées, toitures emportées, arbres déracinés : les premières images donnaient une idée de la violence de la tempête en cours. Le ministère du Tourisme a annoncé que les opérations de secours avaient commencé « là où les conditions le permettent ».

Les autorités du pays indiquent recevoir de nombreux appels à l’aide, à la tonalité tout aussi désespérée. "Nous avons beaucoup de personnes affolées qui nous appellent", a déclaré à l’AFP Don Cornish, responsable des services de secours dans l’archipel des Caraïbes. "Ils sont très inquiets par la subite montée des eaux… Nous avons des personnes qui veulent essayer de se sortir de cette situation et qui sont désespérées alors que l’eau s’est infiltrée jusque dans leurs maisons".

Evacuations massives aux Etats-Unis

« Dorian est un ouragan extrêmement dangereux de catégorie 4 sur l’échelle de Saffir-Simpson », a indiqué le NHC, basé à Miami, en précisant que ses vents étaient passés à 250 km/h. « Bien qu’un affaiblissement graduel soit prévu, Dorian devrait rester un puissant ouragan au cours des deux prochains jours ».

Sur la côte des Etats-Unis, après des jours d’incertitude autour du trajet de l’ouragan, plusieurs Etats du sud-est (Floride, Géorgie, Caroline du Sud) ont finalement ordonné l’évacuation de centaines de milliers de résidents. Selon la Croix-Rouge américaine, 19 millions de personnes vivent dans des zones qui pourraient être touchées. Jusqu’à 50.000 personnes en Floride, en Géorgie et en Caroline du Sud pourraient avoir besoin d’un abri d’urgence en fonction de l’impact.

Le NHC estime que l’ouragan sera « dangereusement proche » de la côte de la Floride dans la nuit de lundi à mardi, mais il reste difficile d’évaluer comment le « Sunshine State » sera touché. « Si vous êtes dans une zone d’évacuation, partez MAINTENANT », a lancé le gouverneur de Floride, Rick Scott. « Nous pouvons reconstruire vos maisons. Nous ne pouvons pas reconstruire votre vie. »