Une explosion en Ossétie fait 6 morts, 4 blessés

CONFLIT La piste de l'attentat est privilégiée...

Avec agence

— 

Six militaires ont péri et quatre ont été blessés dans une explosion à Tskhinvali, capitale de l'Ossétie du Sud, près de l'état-major des forces russes de maintien de la paix, a indiqué vendredi à l'AFP un porte-parole du gouvernement sud-ossète.

Attentat?

«Six militaires sont morts et quatre ont été blessés dans une explosion d'une voiture près du siège de l'état-major des forces de maintien de la paix», a déclaré Irina Gagloïeva, chef du service de presse de l'Ossétie du Sud Irina Gagloïeva.

Selon elle, cette voiture avait été précédemment confisquée aux Géorgiens. «On peut supposer qu'il s'agit d'un attentat», a-t-elle ajouté sans pouvoir préciser la nationalité des victimes.

Des victimes civiles?

Le président de l'Ossétie du Sud, Edouard Kokoïty, a aussitôt accusé les services de sécurité géorgiens d'être derrière cette explosion. «L'automobile était bourrée d'explosifs. C'est un attentat préparé par les ministère de la Sécurité nationale de Géorgie, on reconnaît leur style», a-t-il déclaré à l'agence russe Itar-Tass. Selon lui, il y a «des militaires et des civils parmi les morts».

La Russie a reconnu l'indépendance des régions séparatistes géorgiennes d'Ossétie du Sud et d'Abkhazie le 26 août, après être intervenue militairement en Géorgie, en réponse à une offensive de Tbilissi contre Tskhinvali le 8 août. Tbilissi accuse la Russie de vouloir annexer ces régions adjacentes à son territoire, sur sa frontière sud.