VIDEO. G7 à Biarritz : Que retenir de la conférence de presse de Donald Trump et Emmanuel Macron ?

RECAP « 20 Minutes » fait le récap de la conférence de presse entre Emmanuel Macron et Donald Trump

Jean-Loup Delmas

— 

Donald Trump et Emmanuel Macron au G7
Donald Trump et Emmanuel Macron au G7 — Bertrand GUAY / AFP

La conférence de presse entre Emmanuel Macron​ et Donald Trump pour clôturer le G7 aura permis aux deux dirigeants de décrire un sommet international extrêmement « prolifique » et « constructif ». Donald Trump parlant même au sujet de leur déjeuner de samedi de leur réunion la plus constructive de toutes. Mais sur quels points ont-ils avancé du coup ?

Le dossier iranien

L’Iran est sans aucun doute la star de cette conférence. Emmanuel Macron a fait le souhait d’un sommet entre les présidents Rohani et Trump, et le dirigeant américain ne s’y est pas opposé, indiquant qu’il pourrait rencontrer son homologue iranien sous certaines conditions.

Pour autant, Donald Trump s’est montré toujours aussi sévère sur l’accord actuel avec l’Iran, évoquant un « accord ridicule » donnant « trop de marges de manœuvres ». Emmanuel Macron a également rappelé la volonté claire de la France de refuser que l’Iran se dote de l’arme nucléaire, grande crainte des Américains.

Les taxes Gafa

Sur fond de guerre commerciale Etats-Unis-Chine, mais surtout de l’épineuse question des taxes Gafa, Emmanuel Macron a évoqué la nécessité de « changer les règles du commerce international pour que chacun puisse échanger de manière libre et juste ». A ce titre, « un accord pour moderniser les règles fiscales internationales » a été trouvé et devrait avoir lieu en 2020. « Nous avons travaillé de manière bilatérale sur les taxes numériques Etats-Unis-France. Nous avons trouvé un accord bon de part et d’autre et nous avons des objectifs communs », a notamment annoncé le président français.

Et l’Amazonie ?

Sujet brûlant à tous les niveaux de l’actualité, l’Amazonie a été un peu relégué au second plan de cette conférence. Il est vrai que la décision du G7 de donner 20 millions de dollars pour protéger la forêt primaire avait déjà été annoncée ce lundi midi. La détermination de Donald Trump sur ce dossier a cependant été mise en avant par Emmanuel Macron, qui a souligné que le président américain s’était directement entretenu au téléphone avec son homologue brésilien.