Meurtres d'albinos, accusés de sorcellerie

- ©2008 20 minutes

— 

Burundi

En moins de dix jours, un homme et une jeune fille albinos ont été tués, avant d'être amputés de leurs bras et jambes, dans la province de Ruyigi (Burundi), pour des motifs liés à la sorcellerie. Afin d'assurer la sécurité des albinos, les autorités locales les ont regroupés dans un bureau communal. En Afrique, les albinos sont parfois considérés comme liés à la sorcellerie.