Manifestation à Hong Kong : Un policier a tiré avec son arme à feu ce dimanche

MANIFESTANTS Des canons à eaux ont également été utilisé pour la première fois

J.-L. D. avec AFP

— 

Un canon à eau à Hong Kong
Un canon à eau à Hong Kong — AFP

C’est un nouveau pas franchi dans les manifestations à Hong Kong. Un policier a tiré avec son arme à feu ce dimanche a indiqué la police, une première en trois mois de protestations dans ce territoire semi-autonome chinois. 

«D'après ce que je comprends, un collègue vient juste de tirer avec son arme à feu. Ce que je comprends est que c'est un policier en uniforme qui a effectué ce tir», a déclaré un officier de la police de Hong Kong aux journalistes alors que de violents heurts ont éclaté entre des manifestants pro-démocratie et la police à Tsuen Wan, à environ 10 kilomètres du centre-ville.

Utilisation de canons à eaux

La police de l’Etat a utilisé ce dimanche des canons à eau lors d’échauffourées avec des manifestants radicaux, là aussi une première depuis le début du mouvement pro-démocratie en juin.

Les forces de l’ordre avaient jusqu’à présent affirmé ne vouloir utiliser cette technique de dispersion qu’en cas de « perturbation à grande échelle de l’ordre public ». La tension continue de grimper dans la zone, alors que la Chine muscle de plus en plus son discours et que les manifestations ne faiblissent pas.