Donald Trump menace de taxer le vin français, le président de Paca lui envoie deux caisses de rosé

ECONOMIE Le président américain a menacé d'imposer des droits de douane supplémentaires sur les vins français

20 Minutes avec AFP

— 

Des verres de vin blanc et de rosé.
Des verres de vin blanc et de rosé. — Clément Follain / 20 Minutes

«Président Trump, buvez notre rosé, ne le taxez pas ! ». Voilà ce qu’a écrit samedi dans un communiqué le président Les Républicains de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Renaud Muselier, en tant que président de la « première région » productrice de rosé dans le monde selon l’élu, a décidé d’envoyer deux caisses de vin à Donald Trump, en réponse aux menaces du président américain d’imposer des droits de douane supplémentaires sur les vins français.

« Une grave erreur »

« En menaçant de surtaxer les vins rosés français, il (Donald Trump) commet une grave erreur. Il met en péril une filière économique d’exception et s’attaque à l’art de vivre à la française », déplore l’élu.

Vendredi soir avant de s’envoler pour le sommet du G7 à Biarritz, le président américain a laissé entendre qu’il pourrait décider d’imposer des droits de douane supplémentaires sur les vins français en représailles à la taxation des géants américains du numérique, les fameux Gafa.