VIDÉO. Titanic: L'épave du célèbre paquebot continue de se dégrader

HISTOIRE « La nature est en train de reprendre ses droits sur le Titanic », regrette un historien, membre de l’expédition qui a filmé l’épave

20 Minutes avec agence

— 

La proue du Titanic, immergé depuis maintenant 107 ans.
La proue du Titanic, immergé depuis maintenant 107 ans. — LILO/SIPA

Le Titanic se dégrade. Cent sept ans exactement après le naufrage du paquebot, une expédition sous-marine américaine est allée filmer l’épave début août, pour la première fois depuis presque quinze ans.

Les images, dévoilées ce mercredi, montrent les importantes dégradations subies par les restes de l’immense navire. Certaines parties du Titanic ont même totalement disparu. « La nature est en train de reprendre ses droits sur le Titanic », a confié Parks Stephenson, un historien membre de l’expédition, à la BBC.

La faute au et aux courants

« La baignoire du capitaine, un objet symbolique pour les fans du Titanic, a désormais disparu », poursuit le spécialiste du célèbre naufrage, « choqué » par ce qu’il a vu au fond de l’eau. Les plus gros dégâts ont été repérés à tribord, au niveau du quartier des officiers. « De ce côté-là, la cabine est en train de complètement s’écrouler et d’entraîner avec elle les salles d’apparat », explique l’historien, qui prédit que « cette détérioration va continuer ».

Si le bateau qui repose par 3.800 m de fond est si abîmé, c’est à cause de la corrosion due au sel, des courants puissants et d’une bactérie qui détruit le métal. Selon Park Stephenson, la prochaine partie du Titanic à être touchée par le phénomène pourrait être le toit incliné du salon, situé à la proue. Sa détérioration risque de cacher à la vue d’autres parties du navire, enterré à jamais au large de Terre-Neuve (Canada).