Roumanie: Un malade tue cinq personnes et fait neuf blessés dans un hôpital psychiatrique

FAITS DIVERS Un homme de 38 ans, interné volontairement, est entré dans une salle de soins de l'hôpital de Sapoca et a frappé les patients à l'aide d'un support de perfusion

20 Minutes avec agences
— 
Illustration d'un hôpital.
Illustration d'un hôpital. — Pixabay

Cinq personnes ont été tuées et neuf autres blessées après avoir été attaquées par un malade dans un l'hôpital psychiatrique au nord-est de Bucarest. Les faits se sont produits dans la nuit de samedi à dimanche, ont rapporté plusieurs médias roumains.

Un homme de 38 ans, interné volontairement, est entré dans une salle de soins de l’hôpital de Sapoca et a frappé les patients qui s’y trouvaient à l’aide d’un support de perfusion. Ces derniers, souffrant de problèmes mentaux et de démence, n’ont pu réagir au moment de l’attaque.

Un « épisode psychotique aigu »

Touchés à la tête, trois des victimes sont décédées sur place. Une quatrième, transférée aux urgences de la ville proche de Buzau pour un traumatisme crânien, n’a pas pu être sauvée par les médecins. Parmi les neuf blessés, deux hommes sont dans le coma, les sept autres ayant été moins sérieusement touchés.

L’agresseur a tenté de fuir mais a été arrêté par un policier de l’unité médicale et immédiatement placé en garde à vue. « Tout s’est passé en moins d’une minute », a expliqué la directrice de l’hôpital psychiatrique de Sapoca, Viorica Mihalascu. Selon elle, l’agresseur a agi lors d’un « épisode psychotique aigu ».

« Ce patient a été admis avec un niveau de surveillance normal. Les symptômes qu’il présentait ne laissaient pas à penser qu’une catastrophe allait se produire », a-t-elle indiqué à la chaîne de télévision Antena 3.