Mexique: Baptême collectif de milliers de fidèles d'un leader religieux incarcéré pour abus sexuels

RELIGION Naason Joaquin Garcia, leader de l’église La Lumière du Monde, est accusé d’abus sexuel sur mineurs et de pornographie infantile

20 Minutes avec agences

— 

Des milliers de fidèles de l'église de La Lumière du Monde se sont rassemblés à Guadalajara.
Des milliers de fidèles de l'église de La Lumière du Monde se sont rassemblés à Guadalajara. — Francisco Guasco/EFE/SIPA

Des milliers de personnes ont participé jusqu’à ce mercredi à Guadalajara (Mexique) à la cérémonie annuelle de baptême de l’église La Lumière du Monde. Mais celle-ci a eu lieu sans le leader du mouvement, Naason Joaquin Garcia, qui se trouve emprisonné aux Etats-Unis.

L’homme, âgé de 50 ans, a été arrêté le 3 juin dernier à l’aéroport de Los Angeles. Celui que ses fidèles considèrent comme le dernier apôtre du Christ est accusé de 26 délits, notamment d’abus sexuel sur mineurs et de pornographie infantile. Selon l’enquête du bureau du procureur de Californie, il obligeait de jeunes filles à pratiquer des actes sexuels et les menaçait en leur disant qu’aller contre les désirs de « l’apôtre » revenait à s’opposer à Dieu.

Une lettre envoyée à ses fidèles

La cérémonie de baptême a débuté lundi à Guadalajara avec 2.300 personnes qui ont adhéré au culte pentecôtiste créé en 1926 par le père du leader actuel. Depuis sa cellule, Naason Joaquin Garcia a d’ailleurs envoyé une lettre à ses fidèles, lue au début de l’événement. « Le plan de Dieu est parfait, même s’il n’est parfois pas agréable », dit-il dans le texte, ajoutant qu’il avait pour tâche de « prêcher la parole » parmi ses codétenus russes, et ainsi faire de nouveaux adeptes en Russie, en Ukraine et en Croatie.

D’autres milliers de baptêmes ont suivi, et ce rassemblement dit de la « sainte convocation » devait culminer ce mercredi avec la « sainte cène ». Au total, des centaines de milliers de personnes participent à l’événement. Ce culte revendique deux millions d’adeptes au Mexique et trois autres millions à l’étranger.