Aéroport de San Francisco: La vente de bouteilles d'eau en plastique interdite

ENVIRONNEMENT Pour inciter les voyageurs à remplir leur propre bouteille, près de cent fontaines ont été installées dans l’aéroport

20 Minutes avec agence

— 

L'aéroport de San Francisco, aux Etats-Unis.
L'aéroport de San Francisco, aux Etats-Unis. — Marcio Jose Sanchez/AP/SIPA

Les magasins et les restaurants de l’aéroport international de San Francisco ( Etats-Unis) n’auront plus le droit de vendre des bouteilles d’eau en plastique. La mesure va entrer en vigueur à partir du 20 août prochain.

L’eau sera désormais commercialisée en bouteilles en verre, en matériaux compostables certifiés, ou en aluminium recyclé, rapporte The Guardian. L’interdiction ne concerne toutefois pas encore les autres boissons comme les sodas ou les eaux aromatisées.

100 fontaines à eau installées

« Nous attendions jusqu’à maintenant car il y a quelques années, il n’existait aucun marché pour fournir une alternative à l’eau en bouteille plastique », a déclaré Doug Yakel, un porte-parole de l’aéroport, qui ambitionne donc de devenir le premier au monde à bannir les bouteilles en plastique dans ses commerces. La mesure s’inscrit dans un vaste plan lancé en 2016. Celui-ci vise au « zéro déchet à la décharge » en 2021 alors qu’un voyageur crée en moyenne environ 230 grammes de déchets.

Ainsi, les accessoires alimentaires à usage unique, comme les serviettes, les gobelets ou les couverts sont déjà limitées. Près de 100 fontaines à eau ont aussi été installées dans l’aéroport pour inciter les voyageurs à remplir leur contenant. Chaque année, 4 millions de bouteilles d’eau étaient vendues dans l’aéroport alors que la Ville de San Francisco les a déjà bannies de ses bâtiments municipaux et de son espace public depuis 2014.