Mexique: Un millionnaire américain soupçonné d'avoir tué sa femme arrêté après quatre ans de cavale

FAITS DIVERS Peter Chadwick aurait potassé des livres expliquant comment changer d’identité et vivre en cavale avant de s’enfuir au Mexique

20 Minutes avec agences

— 

Peter Chadwick vivait dans un grand appartement au sein d'un lotissement prisé des expatriés américains, près de Mexico.
Peter Chadwick vivait dans un grand appartement au sein d'un lotissement prisé des expatriés américains, près de Mexico. — /AP/SIPA

Peter Chadwick figurait sur la liste des suspects « les plus recherchés » des Etats-Unis. Grâce à un « tuyau » et une récompense de 100.000 dollars, ce millionnaire en fuite depuis plus de quatre ans a été arrêté au Mexique et extradé aux Etats-Unis où il devra finalement répondre du meurtre de son épouse, étranglée en 2012 à son domicile californien.

Des griffures au cou et des traces de sang sous les ongles

Au moment des faits, le ressortissant britannique de 55 ans, naturalisé américain, avait lui-même appelé la police en affirmant qu’un homme à tout faire avait tué sa femme, Quee Choo Lim, avant de le prendre en otage. Selon ses dires, le meurtrier l’avait forcé à conduire jusqu’au Mexique pour y jeter le corps de la victime.

Mais les policiers américains qui l’avaient interpellé à quelques kilomètres de la frontière mexicaine avaient vite vu qu’il portait des marques de griffures sur le cou et des traces de sang séché sous les ongles.

Les enquêteurs avaient aussi découvert la scène de crime au domicile du couple et le suspect avait fini par les conduire jusqu’à une benne à ordures proche de San Diego (Californie) où il avait dissimulé le cadavre. Il aurait tué son épouse lors d’une dispute portant sur les conséquences financières d’un possible divorce.

Il paie une caution d’un million de dollars et s’enfuit

Peter Chadwick, qui a fait fortune dans l’immobilier, avait malgré tout été libéré en décembre 2012 moyennant une caution d’un million de dollars et la remise de ses passeports aux autorités. Mais, en janvier 2015, il avait manqué un rendez-vous judiciaire et les policiers avaient découvert qu’il avait pris la fuite, s’inspirant notamment de livres expliquant comment changer d’identité et vivre en cavale.

Le millionnaire avait laissé derrière lui des indices laissant penser qu’il s’était réfugié au Canada pour tromper les policiers, a expliqué ce mardi lors d’une conférence de presse David Singer des U.S Marshals, agence fédérale notamment chargée de retrouver les fugitifs.

Réfugié dans un grand appartement près de Mexico

Il aura fallu que les policiers offrent une récompense de 100.000 dollars et diffusent un podcast à la mémoire de la victime pour qu’il soit capturé. Un « tuyau » a permis de le localiser au Mexique, où il s’était en réalité réfugié durant tout ce temps, a déclaré David Singer.

Il était en possession de « nombreux » documents d’identité falsifiés et vivait dans un grand appartement au sein d’un lotissement prisé des expatriés américains à Puebla, près de Mexico. S’il est condamné pour le meurtre de son épouse, Peter Chadwick risque une peine de prison pouvant aller de 25 ans à la perpétuité.