Hongrie: Une pub pro-LGBT de Coca-Cola suscite la polémique

MONDE Alors qu’une pétition réclamant le retrait des affiches a été lancée, Coca-Cola assume sa campagne qui promeut l’amour

A.B.

— 

L'une des affiches de la campagne de Coca-Cola met en scène un couple gay.
L'une des affiches de la campagne de Coca-Cola met en scène un couple gay. — Capture d'écran de la page Facebook de Coca-Cola

« Zéro sucre, zéro préjugé ». Voici le slogan de la dernière pub de la marque Coca-cola diffusée en Hongrie, qui met en scène deux couples de même sexe et qui est assortie du hashtag #LoveIsLove. Une campagne affichée dans le métro et un peu partout dans les rues de Budapest à quelques jours du Sziget Festival, qui attire des artistes et des festivaliers du monde entier. Mais dans le pays de Viktor Orbán, la campagne pro-LGBT de la marque américaine suscite la polémique, relève Le Courrier international.

« Un siège » du « lobby homosexuel »

Dans les rangs conservateurs du Premier ministre, la campagne ne passe pas. Ainsi, Boldog István, un député du Fidesz, le parti de Viktor Orbán, a décidé de boycotter ce soda américain tant que ces affiches, qu’il juge « provocatrices », ne seront pas retirées.

Proche du pouvoir, le site Pesti Srácok dénonce quant à lui « un siège » du « lobby homosexuel ».

Le 2 août, une pétition a par ailleurs été lancée pour réclamer le retrait de cette campagne de pub. « La publicité homosexuelle se poursuit dans les rues de la ville, dans des endroits où les enfants peuvent la voir. Nous demandons respectueusement au maire de Budapest de se tenir aux côtés des enfants et des familles de Budapest et de prendre des mesures pour retirer les affiches », est-il écrit sur la page de la pétition. Elle a à ce jour recueilli plus de 33.000 signatures.

« Tout le monde a le droit d’aimer »

Du côté de chez Coca-Cola, on assume et on revendique. « Cette campagne est accompagnée d’affiches dans toute la ville. Les trois affiches représentent des couples, hétérosexuels et homosexuels, qui boivent du Coca-Cola. Avec cela, nous voulons vraiment transmettre un message : notre conviction est que tout le monde a le droit d’aimer, que le sentiment amoureux est le même (#loveislove) », a déclaré la marque américaine dans un communiqué publié ce lundi.

Une campagne qui a par ailleurs trouvé son écho. Plusieurs voix ont ainsi salué cette campagne, dont le dramaturge hongrois Róbert Alföldi, ouvertement homosexuel, qui a posté une photo de lui avec une bouteille de Coca-Cola. « Je ne bois pas beaucoup de Coca, mais l’amour, c’est l’amour », a-t-il écrit, reprenant le hashtag #LoveIsLove.

Une initiative reprise aussi par le député européen socialiste István Újhelyi, rapporte l’hebdomadaire.