Côte d'Ivoire: Une épidémie de fièvre jaune touche 89 personnes, une personne décédée

MOUSTIQUES Abidjan et sa région sont déjà touchés par une épidémie de dengue

20 Minutes avec agences

— 

Aedes aegypti est une espèce de moustique qui est le vecteur principal de la dengue, de la zika, de la chikungunya et de la fièvre jaune
Aedes aegypti est une espèce de moustique qui est le vecteur principal de la dengue, de la zika, de la chikungunya et de la fièvre jaune — Felipe Dana/AP/SIPA

Une épidémie de fièvre jaune touche actuellement la Côte d’Ivoire. Quatre-vingt-neuf personnes ont contracté la maladie ces dernières semaines, et l’une d’entre elles est décédée, a déclaré ce mardi le ministère de la Santé.

Les cas confirmés ont été détectés « principalement dans le district autonome d’Abidjan », selon le communiqué du ministère. Une « déclaration de l’épidémie a été faite à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) », poursuit le document.

Deux maladies, des solutions communes

Le ministère ivoirien de la Santé recommande « aux personnes non vaccinées de se faire vacciner contre la fièvre jaune ». Une épidémie de dengue sévit déjà à Abidjan et autour. Ces deux maladies virales sont « transmises par le même moustique », rappelle le communiqué. Les mesures prises pour limiter l’épidémie de dengue sont donc aussi valables pour la fièvre jaune.

Début juin, 130 cas de dengue et deux décès dus avaient été recensés dans le pays. Les autorités avaient alors lancé une grande campagne de démoustication et de sensibilisation avec des pulvérisations de produits insecticides.