Lundi 29 juillet, Donald Trump a ratifié la loi sur l'indemnisation des victimes du 11-Septembre.
Lundi 29 juillet, Donald Trump a ratifié la loi sur l'indemnisation des victimes du 11-Septembre. — Oliver Contreras/Sipa USA/SIPA

AIDE

11-Septembre: Donald Trump ratifie la loi sur l'indemnisation des victimes

Les secouristes tombés malades après avoir participé aux opérations de recherche pourront bénéficier d'une aide médicale à vie

Presque 18 ans après, Donald Trump a ratifié lundi une loi garantissant une aide médicale à vie aux pompiers, policiers et autres secouristes tombés malades après avoir participé aux opérations de secours à New York après les attentats du 11-Septembre 2001.

« Notre nation a envers chacun de vous une dette énorme qu’aucun mot, aucun acte ne pourra jamais payer », a déclaré le président américain dans les jardins de la Maison-Blanche, devant une soixantaine de secouristes présents le jour des attentats.

Des milliers de victimes indirectes

La ratification de cette mesure met fin à un chapitre douloureux pour les rescapés du 11-Septembre et les proches de victimes. Ils étaient en effet contraints de venir régulièrement réclamer au Congrès le renouvellement du fonds d’indemnisation des victimes, qui allait bientôt se retrouver à court d’argent. La nouvelle loi étend désormais le mandat du « Victim Compensation Fund » jusqu’en 2092.

Les attentats du 11-Septembre ont fait directement près de 3.000 morts et plus de 6.000 blessés. Mais des milliers d’autres personnes ont ensuite souffert de maladies, notamment de cancers parfois liés aux fumées toxiques qui ont recouvert Wall Street plusieurs semaines après les attentats.