Israël: Un incendie maîtrisé juste à côté d'une basilique chrétienne, le bâtiment épargné par les flammes

INCIDENT Des pompiers sont toujours sur place pour gérer les petites reprises de feu qui surviennent à divers endroits

20 Minutes avec agences

— 

La basilique de la Transfiguration, située sur le mont Tabor en Israël (illustration)
La basilique de la Transfiguration, située sur le mont Tabor en Israël (illustration) — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

La basilique de la Transfiguration, un lieu saint chrétien situé dans le nord d’Israël, a échappé aux flammes. Un incendie qui menaçait le bâtiment a finalement pu être éteint ce vendredi sans provoquer de dommages, ont indiqué les pompiers ce dimanche.

L’incendie, qui a début ce jeudi dans une forêt, n’était pas d’origine criminelle, selon la police. « Des petites reprises de feux ont lieu çà et là, et les équipes sur le site s’en occupent », a précisé le porte-parole des pompiers.

Un problème d’alimentation en eau ?

Si 4.000 m² d'arbustes, de ronces et d’arbres sont partis en fumée, la basilique est intacte. Elle a été bâtie par les Franciscains en 1924 à l’endroit où s’est produite la transfiguration de Jésus, selon la tradition chrétienne.

Des centaines de milliers de pèlerins visitent l’église chaque année, indique la Custodie de Terre sainte, qui gère la basilique. Selon elle, la propagation du feu vers la basilique est une « conséquence directe de la négligence de l’État » concernant les infrastructures situées là. La basilique n’est reliée ni à l’eau, ni au tout-à-l’égout.

« Depuis des années, les Eglises chrétiennes ont mis en garde les autorités et demandé une alimentation en eau vers le sommet de la montagne, comme le prévoit la loi », a déploré la Custodie. Un porte-parole de l’Autorité israélienne de l’eau a répondu que c’était à l’Eglise de couvrir les coûts de ce type d’infrastructures et non à l’Etat.