Russie: L'opposant Alexeï Navalny vraisemblablement victime d'un «agent toxique»

POISON Ses proches ont fait état d’une allergie « bizarre » alors que l’opposant au Kremlin n’a jamais eu d’allergie

20 Minutes avec AFP

— 

L'opposant Alexeï Navalny et sa femme Yuliya le 20 juillet 2019 lors d'une meeting pour soutenir les candidats indépendants à la Douma.
L'opposant Alexeï Navalny et sa femme Yuliya le 20 juillet 2019 lors d'une meeting pour soutenir les candidats indépendants à la Douma. — Kommersant/SIPA

L’opposant numéro un au Kremlin, Alexeï Navalny hospitalisé dimanche depuis sa cellule de prison, a été vraisemblablement victime d’un « agent toxique », a estimé ce lundi son médecin personnel.

Emprisonné, Navalny souffre notamment d’un gonflement des paupières et a de multiples abcès sur le cou, le dos, le torse et les coudes, a expliqué Anastassia Vassilieva, son médecin personnel, dans un message diffusé sur Facebook.

Une analyse chimique de ses draps

« Je présume que la cause de la "maladie" d’Alexeï Navalny peut être un certain agent toxique », a écrit Anastasia Vassilieva sur sa page Facebook. Dimanche, son entourage a qualifié ces symptômes de réaction allergique « bizarre » par son entourage. Son médecin personnel a toutefois souligné qu'« Alexeï n’a jamais eu d’allergie quelconque », avant d’appeler à faire une analyse chimique du linge de lit dans la cellule de l’opposant.

Alexeï Navalny avait été renvoyé en prison mercredi pour un mois, à deux jours d’un rassemblement de l’opposition pour des élections libres, qui s’est soldé samedi par plus de 1.400 arrestations à Moscou, selon une ONG spécialisée dans le suivi des manifestations.

Ce rassemblement, où l’opposition russe a protesté contre le rejet des candidatures de ses représentants aux élections locales de septembre, a eu lieu moins d’une semaine après une manifestation ayant réuni 22.000 personnes à Moscou le 14 juillet, du jamais vu depuis plusieurs années.