Inde: Des villageois battent à mort la tigresse qui les avait attaqués

ANIMAUX Le tigre reste une espèce extrêmement menacée

J.-L.D. avec AFP

— 

Un tigre, illustration
Un tigre, illustration — SIPA

La police indienne a arrêté ce vendredi quatre villageois pour avoir battu à mort  une tigresse qui avait attaqué des autochtones. La tigresse avait attaqué plusieurs personnes après s’être éloignée de la réserve pour tigres Pilibhit, dans l’Etat d’Uttar Pradesh, au nord de l’Inde, a précisé le magistrat local Vaibhav Srivastava.

Des dizaines de personnes armées ont entouré l’animal quand elle a pénétré dans leur village. Elles l’ont ensuite chassée et rouée de coups de bâtons et de lances jusqu’à la tuer, a-t-il ajouté.

30 morts en Inde à cause des tigres

Les villageois étaient apeurés et en colère après l’attaque d’humains par la tigresse, a rapporté Vaibhav Srivastava. 33 personnes impliquées dans la tuerie sont recherchées dont quatre ont déjà été arrêtées.

Des responsables locaux ont déclaré que l’une des neuf personnes blessées par la tigresse dans la journée était morte à l’hôpital. Une vidéo du sanglant incident, filmée avec un téléphone portable, s’est répandue sur les réseaux sociaux. Les autorités locales ont fait savoir que le cadavre avait été incinéré pour éviter tout trafic d’organes.

Les experts expliquent la hausse des incidents entre humains et animaux par le manque de nourriture des bêtes sauvages et la disparition de leur habitat naturel. Environ 30 personnes ont été tuées par des tigres en Inde en 2018, et plus de 60 tigres y sont morts ou ont été tués cette année.