Etats-Unis: Le prêtre volait l’argent dans les paroisses où il officiait

FAITS DIVERS Au total, le père Oscar Diaz, 56 ans, aurait dérobé plus de 95.000 dollars (85.300 euros) à des paroisses

20 Minutes avec agences

— 

Le prêtre aurait volé au moins 95.000 dollars (illustration).
Le prêtre aurait volé au moins 95.000 dollars (illustration). — Gerd Altmann

Il serait peut-être passé entre les mailles du filet sans son accident. Le 17 juin dernier, Oscar Diaz, un prêtre du diocèse de Santa Rosa, au nord de San Francisco (Etats-Unis), a eu un accident de voiture. Lors de leur intervention sur les lieux, les secours ont non seulement retrouvé la victime avec une hanche fracturée, mais aussi un sac contenant… 18.000 dollars (environ 16.000 euros).

L’argent avait a priori été volé à la paroisse locale. Dans un communiqué ce lundi, le diocèse a indiqué que des recherches ont ensuite révélé « un historique prolongé de vol ». Au total, plus de 95.000 dollars (85.300 euros) ont été volés à des paroisses où l’homme de 56 ans exerçait depuis quinze ans.

De l’argent liquide retrouvé à son bureau

Après l’accident, Oscar Diaz avait affirmé aux secours que le sac rempli de billets était son salaire, a expliqué l’évêque Robert Vasa. Mais un employé de l’hôpital, mal à l’aise face à la somme apportée dans la salle des urgences, a finalement appelé la police, qui a elle-même contacté le diocèse.

Des fouilles du bureau du prêtre et du presbytère ont par la suite mis au jour un grand nombre de sacs contenant de l’argent liquide. Le prêtre aurait également déposé des chèques destinés à des paroisses sur son compte personnel.

Le diocèse ne devrait pas le poursuivre

« Je suis profondément peiné que cela soit arrivé et profondément attristé que cela ait porté préjudice aux paroisses dans lesquelles il a été envoyé », a déclaré Robert Vasa. « L’ampleur exacte du vol n’est pas connue et ne le sera peut-être jamais entièrement, mais le diocèse s’engage à déterminer aussi précisément que possible l’étendue de ce vol pour chacune des paroisses. »

« Le père Oscar est actuellement suspendu », a également fait savoir l’évêque, ajoutant que « son avenir est incertain ». Toutefois, le diocèse ne compte pas le poursuivre en justice, à cause notamment du coût qu’impliquerait la procédure.