VIDEO. Hong Kong: Des débordements après une nouvelle manifestation anti-Pékin

MANIFESTATION C'est le chaos à Hong Kong

J.-L. D. avec AFP

— 

Les manifestations débordent à Hong Kong
Les manifestations débordent à Hong Kong — AFP

Des hommes masqués armés de bâtons, selon une vidéo d’un média local, ont attaqué ce dimanche soir des manifestants antigouvernementaux qui défilaient pour le septième week-end d’affilée à Hong Kong, où la police a eu recours à des tirs de balles en caoutchouc contre les protestataires.

Après une nouvelle manifestation monstre dans la journée, la police a tiré des balles en caoutchouc à de nombreuses reprises dans la foule qui continuait d’occuper les rues du centre de la ville peu avant minuit.

430.000 personnes mobilisées ce dimanche

Plus tôt dans la journée, des protestataires avaient jeté des œufs et inscrit des graffitis sur la façade du bureau de liaison du gouvernement chinois dans le territoire semi-autonome. Les organisateurs ont fait état de 430.000 personnes ayant participé à la marche de ce dimanche.

Par ailleurs, dans une gare du nord-ouest de la ville, dans le district de Yuen Long proche de la frontière chinoise, des hommes masqués vêtus de blanc et brandissant des bâtons ont chargé la foule, passant notamment à tabac la journaliste du journal Stand News qui diffusait un live Facebook des événements.

Pékin renforce son soutien au pouvoir et à la police

Selon des informations parues cette semaine dans le quotidien South China Morning Post, Pékin semble décidé à renforcer son soutien à la cheffe de l’exécutif, Carrie Lam, dont les manifestants exigent la démission, et à la police, plutôt qu’à tenter de répondre à la colère des manifestants.

Steve Vickers, ancien policier et spécialiste en sécurité, a estimé que la situation risquait d'« empirer » dans les prochaines semaines. « La polarisation au sein de la société hongkongaise et les relations très acrimonieuses entre les contestataires et la police s’aggravent », juge-t-il.