Etats-Unis: Un homme inculpé pour le meurtre de ses deux fils autistes, morts noyés en 2015

PROCES En 2015, Ali Elmezayen avait précipité sa voiture dans l’eau alors que ses fils se trouvaient à l’arrière du véhicule

20 Minutes avec agences

— 

Ali Elmezayen est soupçonné d'avoir précipité sa voiture dans l'eau à San Pedro, le 9 avril 2015.
Ali Elmezayen est soupçonné d'avoir précipité sa voiture dans l'eau à San Pedro, le 9 avril 2015. — Steve McCrank/AP/SIPA

Ali Elmezayen, un Egyptien habitant en Californie (Etats-Unis), a été inculpé pour meurtre ce mercredi après le décès en 2015 de ses deux fils autistes. Les enfants sont morts noyés après que l’homme a précipité la voiture familiale d’une jetée à San Pedro, au sud de Los Angeles, dans l’espoir, selon les autorités, d’être indemnisé par son assurance.

Le jour des faits, ses deux fils, âgés alors de 8 et 13 ans, se trouvaient à l’arrière du véhicule. Sa femme, Raba Diab était à l’avant. Alors que la voiture s’enfonçait dans l’eau, Ali Elmezayen avait réussi à rejoindre le quai tandis que sa femme, qui ne savait pas nager, était secourue par des pêcheurs.

260.000 dollars obtenus des compagnies d’assurances

Après la mort de ses fils, Ali Elmezayen a expliqué aux enquêteurs ne pas savoir pourquoi la voiture avait plongé dans l’eau, et qu’il avait peut-être appuyé sur l’accélérateur au lieu du frein. Il a aussi indiqué qu’il avait peut-être « quelque chose de mauvais en lui ».

Ali Elmezayen, arrêté en novembre et détenu depuis, est aussi accusé de fraude à l’assurance. L’homme, âgé de 44 ans, avait obtenu plus de 260.000 dollars (232.000 euros) auprès de deux compagnies d’assurances. Selon les autorités, il a transféré la majorité de cette somme en Egypte, et près de 80.000 dollars (71.300 euros) ont été saisis sur son compte américain.

Son procès pour fraude doit commencer le 3 septembre. Puis il sera jugé pour meurtre et tentative de meurtre sur sa femme. Le parquet de Los Angeles, qui avait d’abord décidé de ne pas le poursuivre en raison d’un manque de preuves, pourrait demander la peine capitale.