Libra: Washington lance un avertissement à Facebook contre sa cryptomonnaie

PAIEMENT Le gouvernement américain a peur que cette monnaie virtuelle soit utilisée pour blanchir de l'argent ou financer le terrorisme

20 Minutes avec AFP

— 

Libra, la cryptomonnaie de Facebook
Libra, la cryptomonnaie de Facebook — Christian Ohde/action pre/SIPA

Le gouvernement américain n'est pas totalement emballé par Libra, la cryptomonnaie de Facebook. Lundi, le ministre des Finances de Donald Trump, Steven Mnuchin, a lancé un avertissement à Facebook contre son projet de monnaie virtuelle, redoutant que Libra ne soit utilisée pour de mauvaises raisons.

« Le Trésor a de très grandes inquiétudes sur la Libra, qui peut être mal utilisée pour blanchir de l’argent ou financer le terrorisme », a affirmé Steven Mnuchin. Et d’ajouter que Facebook « allait avoir beaucoup de travail à faire pour convaincre » l’administration Trump qu’il peut mettre en place cette monnaie en toute sécurité. Il est ainsi demandé à Facebook de « respecter un niveau très élevé » de réglementation.

« Protéger notre monnaie »

Le ministre des Finances américain a, pour appuyer son propos, rappelé que le Bitcoin, première et principale cryptomonnaie, avait été exploité dans des activités illicites pesant plusieurs milliards de dollars, allant de l’évasion fiscale à des extorsions en passant par du trafic de drogue.

Si le Trésor accueille « avec bienveillance les innovations responsables » qui peuvent améliorer l’efficacité du système financier, « le but du ministère », selon Steven Mnuchin, « est de maintenir l’intégrité du système financier ». « Il est de ma responsabilité de protéger notre monnaie », a martelé le ministre. Indiquant que l’intégrité de la monnaie est « une question de sécurité nationale ».

De son côté, le réseau social Facebook a promis qu’il ne lancerait pas sa monnaie, attendu pour 2020, avant d’avoir répondu à toutes les préoccupations des régulateurs, selon les promesses de responsable du projet au sein du groupe américain, David Marcus.