Asie du Sud: La mousson a fait plus de 130 morts au Népal, au Bangladesh et en Inde

INTEMPÉRIES Un immeuble de plusieurs étages s’est effondré, tuant 14 personnes en Inde

20 Minutes avec agences

— 

Une inondation causée par la mousson en Inde, le 11 juillet 2019.
Une inondation causée par la mousson en Inde, le 11 juillet 2019. — CHINE NOUVELLE/SIPA

La mousson a déjà fait plus de 130 morts en Asie du Sud, selon les autorités de différents pays. Plusieurs inondations et glissements de terrain ont provoqué la mort d’au moins 67 personnes au Népal, et 30 sont encore portées disparues.

29 personnes ont péri depuis le 9 juillet, dont 18 foudroyées et 7 noyées dans le chavirement d’une embarcation dans le golfe du Bengale, au Bangladesh. Au sud-est, dix autres personnes sont mortes dans les gigantesques camps de réfugiés rohingyas, où les pluies ont détruit des milliers de cahutes. Au Cachemire pakistanais, 18 personnes ont perdu la vie dans des inondations qui ont endommagé plus de 50 maisons.

Un soldat extirpé vivant des décombres

En Inde, un bâtiment de plusieurs étages s’est effondré ce dimanche après plusieurs jours de pluie dans la région d’Himachal Pradesh, prisée des touristes pour sa fraîcheur. Quatorze personnes, dont 13 soldats, sont morts ensevelis. Des sauveteurs et engins de chantiers ont été mobilisés pour essayer de retrouver des survivants.

Un soldat sorti vivant des débris a raconté qu’ils s’étaient rassemblés pour une fête dans le restaurant. « Mais soudain le bâtiment a tremblé et s’est effondré », a-t-il relaté. La mousson cause chaque année morts et destructions dans cette région du monde, les pluies violentes s’attaquant à des structures mal construites ou mal entretenues.