Etats-Unis: De nombreux enseignants complètent leurs revenus avec des petits jobs

PRECARITE Les enseignants du primaire et du secondaire sont trois fois plus nombreux que les autres travailleurs américains à occuper au moins un second emploi

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'une salle de classe.
Illustration d'une salle de classe. — Wokandapix

Aux Etats-Unis, 18 % des enseignants travaillant dans le primaire et le secondaire ont exercé au moins un petit job supplémentaire au cours de l’année scolaire 2015-2016. Lors des vacances d’été, ils ont été 16 % à occuper un autre emploi, indique une étude du Pew Research Center repérée par Slatejeudi. Des données qui montrent la précarité de ce milieu.

Les jeunes enseignants plus concernés

Les enseignants les plus enclins à travailler pour d’autres employeurs en parallèle sont les plus jeunes et ceux qui ont le moins d’expérience. Les hommes et les professeurs du secondaire sont également plus concernés par le phénomène. En moyenne, les petits boulots d’été permettent une augmentation du salaire annuel de 7 %. Le chiffre monte à 9 % pour les emplois occupés pendant l’année scolaire.

Le recours à un travail d’appoint est nettement plus fréquent au sein des professionnels de l’éducation que dans le reste de la population américaine. A l’échelle nationale, tous secteurs confondus, seuls 4,9 % des actifs occupaient plus d’un poste en 2017, indiquait en juillet 2018 le Bureau des statistiques sur l’emploi.

Salaire annuel moyen de 52.780 dollars

Le site Quartzprécise que le salaire annuel moyen d’un enseignant aux Etats-Unis est de 58.780 dollars, soit un peu plus de 52.000 euros. Mais cette somme varie beaucoup d’un Etat et d’un niveau d’enseignement à l’autre.

L’étude montre par ailleurs que le pourcentage de professeurs travaillant aussi en dehors des établissements scolaires est resté relativement stable depuis 2007. Et ce malgré les différents contextes économiques qui se sont succédé au cours de cette période.