Chine: Dans les hôtels, des «puces» dans les draps pour vérifier leur propreté

HYGIENE Les puces enregistrent les heures de lavage et de réception des draps dans les hôtels 

20 Minutes avec agences

— 

En Chine, des « puces » permettent de vérifier la propreté des draps dans les chambres des hôtels (illustration).
En Chine, des « puces » permettent de vérifier la propreté des draps dans les chambres des hôtels (illustration). — HARSIN ISABELLE/SIPA

En Chine, un nouveau service permet de vérifier avec son smartphone la propreté des linges dans les hôtels grâce à des puces électroniques. Une blanchisserie de Wuhan, dans le centre du pays, propose depuis la semaine dernière d’équiper des draps et serviettes de toilette avec des puces de radio-identification sans contact, qui sont censées garantir la traçabilité du nettoyage.

Un code à scanner avec son smartphone

Les puces enregistrent ainsi les heures de lavage et de réception par le personnel des hôtels. Des informations que les clients peuvent ensuite consulter avec leur smartphone en scannant un code QR inscrit sur les draps ou les serviettes.

Une fois cousues dans le linge, les puces peuvent résister à des températures allant jusqu’à 180 degrés et être lavées 200 fois, selon le fabricant, l’entreprise Bluesky TRS, basée à Pékin.

Manque d’hygiène dans des hôtels de luxe

Cette innovation devrait rassurer en Chine alors que plusieurs scandales d’hygiène ont concerné des établissements huppés. L’an dernier, une vidéo, rapidement devenue virale, montrait des employés d’hôtels de luxe essuyer les verres des chambres avec les mêmes chiffons que ceux utilisés pour nettoyer les toilettes.

Plusieurs établissements cinq étoiles, dont le Ritz-Carlton, avaient alors dû présenter leurs excuses et l’affaire avait mis en lumière le manque d’hygiène de certains hôtels ayant pourtant des tarifs élevés.