Nucléaire: L'Iran va commencer dès «aujourd'hui» à enrichir son uranium à un niveau interdit

ACCORD DE VIENNE L'Iran est en train de rompre l'accord sur le nucléaire

J.-L. D. avec AFP

— 

Le président iranien Hassan Rouhani
Le président iranien Hassan Rouhani — AP/SIPA

L'Iran a confirmé ce dimanche qu’il s’affranchissait d’un nouvel engagement pris vis-à-vis de la communauté internationale et qu’il allait commencer dans la journée à enrichir de l'uranium à un niveau prohibé par l'accord sur son programme nucléaire conclu en 2015.

« Sur ordre reçu du président [Hassan Rohani], la deuxième phase [du plan de réduction des engagements de l’Iran] a commencé aujourd’hui », a déclaré à la presse Behrouz Kamalvandi, porte-parole de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique (OIEA).

S’affranchir d’autres obligations « dans 60 jours »

« Dans quelques heures », le temps de régler quelques détails techniques, l’Iran reprendra « l’enrichissement [de l’uranium] au-dessus de 3,67 % », a ajouté Behrouz Kamalvandi, sans donner de chiffre précis quand au nouveau taux retenu par Téhéran pour ses activités d’enrichissement.

La décision d'enrichir l'uranium 235 à un niveau de pureté supérieur à 3,67 %, la limite imposée par l’accord sur le nucléaire iranien conclu à Vienne en juillet 2015, avait été annoncée mercredi par le président Rohani.

L’Iran menace également de s’affranchir d’autres obligations « dans 60 jours ».