Turquie: Trois Françaises, dont la nièce de Fabien Clain, soupçonnées d'appartenir à l'EI, arrêtées

DAESH Les trois Françaises, ainsi que les neuf enfants, devraient rejoindre la France d’ici quelques semaines pour être remises aux autorités

M.A. avec AFP

— 

Des femmes, soupçonnées d'appartenir à Daesh, retenues dans des camps par les autorités en Syrie.
Des femmes, soupçonnées d'appartenir à Daesh, retenues dans des camps par les autorités en Syrie. — Delil SOULEIMAN / AFP

Soupçonnées d’appartenir au groupe Etat islamique (EI)​, trois Françaises, dont Jennifer Clain, la nièce des frères Fabien et Jean-Michel Clain, et neuf enfants ont été arrêtés alors qu’ils tentaient d’entrer en Turquie, ont rapporté les médias turcs, ce jeudi.

Recherchées par Interpol, les trois femmes ont été arrêtées par les autorités turques dans la province de Kilis, frontalière avec la Syrie, selon l’agence de presse étatique Anadolu. Les douze personnes interpellées ont été transférées à la Direction de l’immigration en attendant leur expulsion du pays.

Les trois Françaises remises à la France ?

Selon une source proche du dossier, l’une des trois Françaises serait Jennifer Clain, nièce des frères Fabien et Jean-Michel Clain, qui ont revendiqué au nom de Daesh les attentats du 13 novembre 2015 en France. Elle est aussi l’épouse de Kévin Gonot, un Français condamné à mort en Irak le 26 mai pour appartenance à l’EI. Selon l'Express, la seconde Française interpellée serait l’épouse de Thomas Collange, le demi-frère de Kévin Gonot, membre de Daesh et pilier du réseau islamiste toulousain.

La troisième femme serait leur belle-mère Christine Allain, 60 ans, convertie depuis les années 2000 avec son mari Stephane Gonot. Selon les renseignements français, l’homme, qui est le père de Kévin Gonot, est décédé en Syrie, ajoute l’Express. Les trois femmes, visées par un mandat d’arrêt émis par la France pour association de malfaiteurs terroristes, devraient rejoindre la France d’ici quelques semaines pour être remises à la DGSI, selon nos confrères.