Palestine: La coupe de football reportée faute d'autorisations israéliennes

SPORT Le match retour devait avoir lieu ce mercredi soir en Cisjordanie occupée mais l’équipe de Gaza n’a pas reçu les 35 autorisations nécessaires de la part d’Israël

20 Minutes avec agences

— 

Le club de Khadamat Rafah (en vert) a remporté la coupe de Gaza et doit affronter le Balata FC en finale de la coupe de Palestine.
Le club de Khadamat Rafah (en vert) a remporté la coupe de Gaza et doit affronter le Balata FC en finale de la coupe de Palestine. — Mahmoud Ajjour/apaimages/SIPA

Prévue ce mercredi soir, la finale de la Coupe de football de Palestine a été reportée. Les autorités israéliennes n’ont pas donné leur accord permettant la venue de joueurs de la bande de Gaza, a annoncé l’Association palestinienne de football.

Le vainqueur de la Coupe de Gaza, le club de Khadamat Rafah, devait affronter celui de la Coupe de Cisjordanie, le Balata FC, pour un match retour. Le gagnant doit repartir avec la Coupe de Palestine. Le premier match, qui a eu lieu dimanche dernier dans la bande de Gaza, s’était soldé par un 1-1.

Seulement quatre autorisations accordées

Le match retour devait avoir lieu ce mercredi soir près de Naplouse, en Cisjordanie occupée. L’équipe de Gaza a sollicité les autorités israéliennes afin d’avoir une autorisation de voyager pour 35 personnes. Mais seules quatre autorisations ont été accordées, dont trois pour des responsables du club. « Les Israéliens sont intransigeants sur leur refus » a regretté Susan Shalabi, vice-présidente de l’Association palestinienne de football, précisant qu’ils avaient invoqué des motifs sécuritaires, sans plus de détails.

Le Cogat, organe israélien relevant du ministère de la Défense chargé de délivrer ces permis, a déclaré avoir reçu une demande le 16 juin pour les 35 membres de l’équipe de football gazaouie. « Bien que la demande n’ait pas été faite dans les temps, rendant normalement impossible un traitement approprié conformément aux directives appliquées, elle a été soigneusement examinée », a déclaré l’organisme dans un communiqué.

Une coupe interrompue pendant quinze ans

Le tournoi est coutumier de ce genre de difficultés, Israël imposant un strict blocus maritime, aérien et terrestre à la bande de Gaza contrôlée par son ennemi, le mouvement islamiste du Hamas. La Coupe de Palestine n’a pas pu être jouée pendant quinze ans, principalement en raison de permis non délivrés par les autorités israéliennes. Elle a repris en 2015, après intervention de la Fifa.

Mais depuis, les Palestiniens accusent l’instance mondiale du football de ne pas appliquer les règles qu’elle fixe, notamment après sa décision de ne pas entamer d’action contre Israël à propos de ses clubs situés dans les colonies en Cisjordanie, occupée depuis 1967.