Chypre: Un objet non identifié, probablement un missile de fabrication russe, s'écrase sur l'île

ENQUÊTE Selon les experts, il s'agirait d'un missile sol-air S-200 de fabrication russe, sans doute tiré depuis la Syrie

20 Minutes avec agence
Un système de missile sol-air S-200 présenté lors de la Journée de l'Armée, le 18 avril 2015 à Téhéran (Iran).
Un système de missile sol-air S-200 présenté lors de la Journée de l'Armée, le 18 avril 2015 à Téhéran (Iran). — Behrouz Mehri AFP

Un objet non identifié s’est abattu ce lundi dans la région de Tashkent, au nord-est de Nicosie (Chypre). L’engin s’est écrasé vers une heure du matin, provoquant un incendie dans la région, rapporte Ouest-France.

Cet incident pourrait être dû aux opérations militaires au Moyen-Orient, Chypre étant à proximité immédiate de la Syrie où les raids de l’aviation israélienne sont fréquents. Ce serait la toute première fois que Chypre est directement affectée par le conflit syrien.

La cause externe confirmée

Selon les premiers éléments, il s’agirait d’un missile sol-air S-200, une arme régulièrement utilisée par les forces syriennes de défense antiaérienne. Des photos de l’engin « montrent des inscriptions en cyrillique, ce qui laisse penser que c’est un missile de fabrication russe », a expliqué un expert militaire chypriote à la chaîne Sigma TV. « La Syrie utilisant des missiles russes, on peut avancer sans trop se risquer qu’il s’agit d’un S-200. »

Selon un tweet du ministère des Affaires étrangères de la partie nord de l’île, la cause de l’accident n’est pas liée à un hélicoptère ou autre appareil chypriote. L’explosion aurait été causée « soit par un appareil transportant des explosifs soit par un explosif », a-t-il expliqué. L’analyse des débris se poursuit avec le concours des pompiers, de la police et des forces armées chypriotes.