Pays-Bas: La compagnie des chemin de fer va verser des dizaines de millions d'euros aux victimes de l'Holocauste

DEPORTATION La Nederlandse Spoorwegen va verser 15.000 euros pour les survivants de l’Holocauste et entre 5.000 et 7.500 euros pour les enfants nés « avant, pendant ou après la Guerre »

20 Minutes avec agences

— 

Le camp d'Auschwitz-Birkenau.
Le camp d'Auschwitz-Birkenau. — Michael Sohn/AP/SIPA

Elle qualifie cette période de son histoire de « page noire » et s’était officiellement excusée en 2005. La Nederlandse Spoorwegen (NS), compagnie néerlandaise des chemins de fer, a annoncé ce mercredi qu’elle versera plusieurs dizaines de millions d’euros afin d’indemniser les Juifs déportés vers les camps de concentration nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Ces indemnisations concernent à la fois les survivants et les proches de ceux qui sont décédés. « On estime que plusieurs milliers de personnes ont droit à l’allocation, dont environ 500 survivants », a déclaré la NS dans un communiqué.

Cinq à six mille personnes concernées

Le montant de l’indemnisation s’élèvera à 15.000 euros pour les survivants de l’Holocauste et entre 5.000 et 7.500 euros pour les enfants nés « avant, pendant ou après la Guerre », ainsi que pour les veufs et veuves, a indiqué par ailleurs un porte-parole de la compagnie. Environ cinq à six mille personnes au total « pourraient obtenir l’allocation individuelle », a-t-il ajouté.

Comme d’autres entreprises néerlandaises, la NS a poursuivi ses activités au service des occupants nazis après l’invasion du pays par l’Allemagne en mai 1940. Elle a ainsi gagné l’équivalent de millions d’euros en transportant des familles juives vers Westerbork, à la frontière avec l’Allemagne, selon la radio-télévision publique NOS. Au total, 107.000 des 140.000 juifs résidant aux Pays-Bas y ont été acheminés avant d’être envoyés vers des camps de la mort comme Auschwitz, Sobibor et Bergen-Belsen.