«BolsoNarcos»: Un militaire brésilien arrêté en Espagne avec 39 kg de cocaïne à bord d'un avion officiel

AEROCOCA L'appareil transportait l'équipe avancée du président Jair Bolsonaro, attendu au sommet du G20 d'Osaka

20 Minutes avec AFP

— 

Saisie de cocaïne (illustration).
Saisie de cocaïne (illustration). — Fernando Antonio/AP/SIPA

L’affaire fait grand bruit au Brésil et sur Twitter. Un membre de l’équipage d’un avion militaire qui transportait l’équipe avancée du président brésilien Jair Bolsonaro au sommet du G20 au Japon a été arrêté dans le sud de l’Espagne avec 39 kg de cocaïne dans sa valise, a indiqué mercredi la Garde civile.

Mardi à la mi-journée lors d’une escale de cet appareil de la force aérienne brésilienne à l’aéroport de Séville, « le militaire s’est vu saisir, lors d’un contrôle, 39 kilogrammes de cocaïne » dans sa valise, a déclaré à l’AFP une porte-parole à Séville du corps de police. « Dans sa valise, il n’y avait que de la drogue », a-t-elle affirmé.

Déféré mercredi devant un tribunal, il a été placé en détention provisoire, accusé de délit contre la santé publique, catégorie comprenant le trafic de drogue en Espagne, a indiqué à l’AFP un porte-parole de la justice d’Andalousie.

BolsoNarcos

Le militaire était à bord d’un avion qui précédait celui du président brésilien, qui a entamé dans la nuit de mardi à mercredi un voyage vers Osaka (Japon) pour participer à la réunion du G20.

Jair Bolsonaro avait lui-même annoncé mardi soir sur les réseaux sociaux « l’arrestation, à Séville, d’un militaire de l’armée de l’air en possession de stupéfiants ». « Dans le cas où l’implication de ce militaire dans ce délit serait prouvée, celui-ci sera jugé et condamné en vertu de la loi », a assuré le président brésilien.

Le vice-président a assuré mercredi que le militaire ne faisait « pas partie de l’équipe de sécurité » de Jair Bolsonaro. Mais les internautes brésiliens s’en donnent à cœur joie sur Twitter avec le mème #BolsoNarcos, détournant l’affiche de la série de Netflix sur la vie de Pablo Escobar.