Jugé pour meurtre, un Américain se tranche la gorge en plein procès

ETATS-UNIS Hospitalisé, cet homme, qui est accusé d’avoir étouffé et démembré une jeune femme avec l’aide de sa compagne, devrait pouvoir comparaître mardi

20 Minutes avec AFP

— 

L'Américain Aubrey Trail, accusé d'avoir étouffé et démembré une jeune femme, au tribunal, le 24 juin 2019.
L'Américain Aubrey Trail, accusé d'avoir étouffé et démembré une jeune femme, au tribunal, le 24 juin 2019. — SIPANY/SIPA

Un Américain a dû être évacué en urgence d’un tribunal du Nebraska lundi après s’être tranché la gorge lors de son procès pour meurtre. Selon les médias locaux, il a été hospitalisé, et ses jours ne sont pas en danger. Le procès devrait pouvoir reprendre mardi, et l’accusé comparaîtra menotté.

Aubrey Trail, 52 ans, est accusé d’avoir étouffé et démembré une jeune femme avec l’aide de sa compagne, Bailey Boswell, qui doit être jugée à l’automne. Tous deux encourent la peine capitale.

Au cinquième jour de son procès devant un tribunal du comté de Saline, il s’est levé en hurlant : « Bailey est innocente et je vous maudis », avant de se planter un objet – une lame de rasoir ou un stylo – dans la gorge, ont rapporté des journalistes présents à l’audience.

Il jure avoir étranglé la victime « accidentellement »

Selon des images diffusées par les télévisions locales, il a été transporté inconscient sur un brancard.

En décembre 2017, le cadavre de Sydney Loofe, 24 ans, avait été découvert en morceaux dans des sacs-poubelle. La jeune femme avait disparu dix-neuf jours plus tôt, après avoir rencontré Bailey Boswell via l’application Tinder. Lors de son interrogatoire, Aubrey Trail avait déclaré avoir étranglé la jeune femme « accidentellement ».