Kiev: La gay pride réunit des milliers de personnes, aucun incident grâce à une sécurité renforcée

LGBT Aucun incident n’a été signalé malgré la présence de militants d’extrême droite

20 Minutes avec agences

— 

Un manifestant défilant lors de la gay pride, à Kiev (Ukraine) le 23 juin 2019.
Un manifestant défilant lors de la gay pride, à Kiev (Ukraine) le 23 juin 2019. — Pavlo Gonchar / SOPA Images/Sipa/SIPA

Des milliers de personnes ont participé ce dimanche à la gay pride de Kiev (Ukraine). Arborant des drapeaux arc-en-ciel et des tenues extravagantes, plus de 8.000 personnes ont défilé sur de grandes artères du centre de la capitale, selon les organisateurs.

Le défilé était encadré par un important cordon de policiers. Des dizaines de véhicules des forces de l’ordre avaient été déployés, ainsi que des gendarmes à cheval.

Une sécurité améliorée

Cette surveillance policière était due à la présence de militants d’extrême droite et religieux hostiles. Près d’un millier de personnes ont ainsi tenté de perturber la manifestation et scandaient des slogans agressifs. Neuf personnes ont été arrêtées mais aucun incident n’a été signalé.

« L’Ukraine a fait un grand pas en avant », a témoigné un homosexuel, affirmant avoir déjà été agressé lors d’une marche à Kiev en 2015. « La sécurité était très bien assurée. »

« Vous êtes la honte de vos parents »

Un participant à la contre-manifestation a dit vouloir « défendre les valeurs traditionnelles » pour empêcher « la tragédie de la baisse de la population ukrainienne ». Des pancartes clamaient aussi : « La sodomie, c’est la route vers l’enfer » ou encore « Vous êtes la honte de vos parents ! »

L’homophobie est encore largement présente en Ukraine. Mais les autorités proeuropéennes, au pouvoir depuis 2014, tiennent à montrer leur tolérance notamment en autorisation la tenue de marche, contrairement à la Russie. En juin 2018, une gay pride avait rassemblé à Kiev près de 5.000 personnes. La police avait arrêté plus de 50 manifestants d’extrême droite qui tentaient par la force d’empêcher le départ du défilé.