Tensions entre l'Iran et les Etats-Unis: Donald Trump aurait annulé une attaque au tout dernier moment

TELEPHONE ROUGE Le « New York Times » a révélé cette information que la Maison-Blanche n'a pas confirmée

Rachel Garrat-Valcarcel
— 
Donald Trump est président des Etats-Unis depuis janvier 2017.
Donald Trump est président des Etats-Unis depuis janvier 2017. — Sipa USA/SIPA

C’est une révélation du New York Times, non confirmée par la Maison-Blanche, qui fait froid dans le dos. Jeudi, le président américain, Donald Trump, aurait autorisé une attaque contre l’Iran, pays avec lequel la tension est à son comble, avant de se raviser au dernier moment.

Etaient visées des cibles stratégies iraniennes : des radars, et des batteries de missiles, notamment. D’après le quotidien de la côte est, quand le président américain s’est rétracté, non seulement tout était en place mais l’opération avait même déjà commencé. On ne sait pas encore si Donald Trump a décidé de revenir sur sa décision pour des raisons de logistique ou pour des raisons plus stratégiques.

L’opposition prévenue

Cet évènement arrive alors que jeudi l’Iran a dit avoir les preuves irréfutables qu’un drone américain avait violé son espace aérien et qu’il avait été récupéré dans ses eaux territoriales. Washington nie cette version et affirme au contraire que le drone a été abattu par les forces iraniennes à l’extérieur des eaux territoriales du pays.

Les responsables du Congrès des Etats-Unis (la Chambre des représentants, tenue par les démocrates, et le Sénat, par les républicains), ont été prévenus de cette attaque peu avant.