Mini-séisme à la frontière entre la Chine et la Corée du Nord et une possible «explosion»

CATASTROPHE Un séisme de magnitude 1,3 s'est produit peu avant 14h (heure de Paris) dans une ville entre Chine et Corée du Nord

20 Minutes avec AFP

— 

Kim Jong-un, leader de Corée du nord, le 21 avril 2018.
Kim Jong-un, leader de Corée du nord, le 21 avril 2018. — Mitsuru Tamura/AP/SIPA

Des informations plutôt inquiétantes… Un séisme dû à une « possible explosion » a été enregistré lundi à la frontière avec la Corée du Nord, moins d’une heure après l’annonce d’une visite officielle du président chinois dans ce pays cette semaine, selon les autorités chinoises.

Selon les services sismologiques chinois, un séisme de magnitude 1,3 s’est produit à 19h38 locales (13h38 heure de Paris) dans la ville chinoise de Hunchun, frontalière de la Corée du Nord. Cette région avait été secouée en septembre 2017 par un essai nucléaire du régime de Pyongyang.