VIDEO. Hong Kong: La dirigeante présente ses excuses pour avoir causé «conflits et querelles»

MANIFESTATIONS Le gouvernement a rétropédalé et a suspendu son projet de loi, mais le peuple restait en colère ce dimanche

J.-L. D. avec AFP

— 

Hong Kong reste en colère ce dimanche
Hong Kong reste en colère ce dimanche — Kin Cheung/AP/SIPA

La cheffe de l’exécutif pro-Pékin de Hong Kong, Carrie Lam, a présenté ce dimanche « ses excuses » pour la façon dont le gouvernement a tenté d’adopter le projet de loi décrié sur les extraditions vers la Chine, provoquant « conflits et querelles ».

« Accepter les critiques avec le plus d’humilité possible »

« La cheffe de l’exécutif a admis que les lacunes dans le travail du gouvernement ont entraîné beaucoup de conflits et de querelles dans la société hongkongaise et a déçu et tourmenté de nombreux citoyens », selon un communiqué de ses services.

« La cheffe de l’exécutif présente ses excuses aux citoyens et promet d’accepter les critiques avec le plus de sincérité et d’humilité possible », poursuit le texte.

Des centaines de milliers de manifestants vêtus de noir ont défilé à nouveau ce dimanche à Hong Kong pour exigeaient de Carrie Lam, la cheffe de l'exécutif de Hong Kong qui a suspendu samedi le projet de loi, qu'elle le remise définitivement au placard. Ils réclamaient en outre sa démission ainsi que des excuses pour les violences policières.