Tzipi Livni succède à Ehoud Olmert à la tête de Kadima

ISRAEL Elle a été élue chef du parti Kadima de justesse, mercredi...

Avec agence

— 

Quelque 74.000 membres du parti centriste israélien Kadima se rendent mercredi aux urnes pour élire le successeur d'Ehud Olmert, le Premier ministre empêtré dans des affaires de corruption.
Quelque 74.000 membres du parti centriste israélien Kadima se rendent mercredi aux urnes pour élire le successeur d'Ehud Olmert, le Premier ministre empêtré dans des affaires de corruption. — Dan Balilty AFP

Pour 431 voix d'avance sur Shaul Mofaz, Tzipi Livni a été élue chef du parti Kadima mercredi en remplacement d'Ehoud Olmert, selon les résultats officiels rendus publics jeudi à l'aube par la commission centrale électorale.

>> Pour tout comprendre sur l'enjeu de ce vote, cliquez ici

La ministre israélienne des Affaires étrangères a obtenu 43,1% des suffrages exprimés tandis que son concurrent, le ministre des Transports Shaul Mofaz, a obtenu 42%. Livni est donc élue de justesse. Cet écart est très inférieur à celui qu'avaient prévu les trois chaînes de télévision mercredi soir qui avaient fait état d'un avantage de plus de 10 points pour Livni.

Elle a revendiqué mercredi soir la victoire aux primaires en affirmant aux militants: «les meilleurs ont gagné». «Vous avez fait un travail extraordinaire, les meilleurs ont gagné», a-t-elle poursuivi, «je ferai tout pour ne pas vous décevoir, vous vous êtes battus comme des lions».

Aller vite

La nouvelle dirigeante du parti Kadima a annoncé jeudi son intention de créer «au plus vite» un nouveau gouvernement. «Je vais commencer dès demain à rencontrer les représentants des autres formations à la Knesset (parlement) pour former au plus vite une nouvelle coalition face aux graves défis» auxquels Israël fait face, a-t-elle déclaré aux journalistes.

Elle a relevé à ce sujet: «les menaces extérieures» sur la sécurité d' Israël, la nécessité «d'exploiter les chances» de faire avancer le processus de paix et les «incertitudes économiques», dues aux retombées de la crise économique mondiale. Elle a également appelé à «l'union» au sein du Kadima, après la bataille interne pour la direction du parti. Son rival, Shaul Mofaz, ainsi que le chef du gouvernement, Ehud Olmert, lui ont téléphoné pour la féliciter.

Olmert démissionne

Olmert a promis de démissionner dès que le résultat sera connu (dans la nuit de mercredi à jeudi). Le Premier ministre a par ailleurs téléphoné à Livni pour la féliciter.Tzipi Livni tentera de former un nouveau gouvernement et, s'il échoue, devra affronter lors d'élections anticipées le chef de l'opposition de droite Benjamin Netanyahu, qui dirige le Likoud, donné en tête dans l'ensemble des récents sondages d'opinion.

A cause des nombreuses formalités à remplir, la démission du Premier ministre ne devrait pas être effective avant la fin du Nouvel an juif, le 2 octobre prochain. Olmert restera à la tête d'un cabinet de transition tant qu'un autre gouvernement n'aura pas été formé.