New York: Un hélicoptère s'écrase à Manhattan, faisant un mort, la menace terroriste écartée

ACCIDENT Un hélicoptère s’est écrasé à Manhattan ce lundi, faisant un mort, mais le gouverneur a affirmé qu’il n’y avait pas d’hypothèse terroriste

O. G. avec AFP

— 

Un policier fait des gestes près des camions de pompiers après qu'un hélicoptère s'est écrasé au sommet d'un immeuble dans le centre-ville de Manhattan, à New York, le 10 juin 2019.
Un policier fait des gestes près des camions de pompiers après qu'un hélicoptère s'est écrasé au sommet d'un immeuble dans le centre-ville de Manhattan, à New York, le 10 juin 2019. — AFP

Une personne est morte lorsqu’un hélicoptère s’est posé brutalement lundi sur le toit d’un gratte-ciel au cœur de Manhattan, vers la VIIe avenue, ont indiqué les pompiers new-yorkais.

Les causes de l’accident, survenu sur une tour de 54 étages, alors que la ville était recouverte d’un épais brouillard, n’étaient pas immédiatement connues et faisaient l’objet d’une enquête, à la fois des autorités de la ville et du NTSB, l’agence fédérale chargée de la sécurité dans les transports, a indiqué le maire Bill de Blasio, lors d’un point de presse. Certains médias ont affirmé qu’une interdiction de voler était en vigueur dans ce secteur à ce moment-là, en raison du manque de visibilité.

De la fumée sort de l'immeuble où un hélicoptère s'est écrasé lundi 10 juin 2019, sur la 7e avenue à New York.
De la fumée sort de l'immeuble où un hélicoptère s'est écrasé lundi 10 juin 2019, sur la 7e avenue à New York. - Mark Lennihan/AP/SIPA

Pas d’hypothèse terroriste

L’hélicoptère a pris feu en atterrissant, a indiqué Andrew Cuomo, gouverneur de l’Etat de New York, en indiquant qu’il ne s’agissait pas apparemment d’un attentat terroriste. « Ma première pensée a été : est-ce que c’est un accident ? Est-ce que c’était intentionnel ? En tant que New-Yorkais, après (les attentats) du 11-Septembre, on est toujours inquiets », a-t-il déclaré.

Il a précisé que la personne décédée se trouvait à bord de l’hélicoptère, sans pouvoir préciser immédiatement l’identité de la victime. Les pompiers de New York ont également confirmé la mort d’une personne, sans autre détail. Plusieurs médias ont précisé qu’il s’agissait du pilote de l’appareil. L’agence fédérale de l’aviation américaine (FAA) a indiqué dans un tweet que l’hélicoptère était un Agusta A109E et que, selon les indications préliminaires, seul le pilote se trouvait à bord.

Elle a précisé que l’agence fédérale pour la sécurité dans les transports (NTSB) serait chargée de l’enquête pour déterminer la cause probable de l’accident.

Tremblement de terre

L’accident s’est déroulé entre Times Square et la Trump Tower, sur une tour d’une cinquantaine d’étages située sur la VIIe avenue, entre les 51e et 52e rues, qui abrite notamment le siège américain de la banque française BNP Paribas et qui a été évacuée. « On a senti l’impact », a raconté à l’AFP Nathan Hutton, qui travaille dans le bâtiment. « Il était 13h35. On a senti tout le bâtiment bouger. On a pensé que c’était un tremblement de terre ou quelque chose comme ça. Puis, deux minutes après, les alarmes ont retenti et la sécurité est arrivée : "Prenez tous vos sacs et sortez tout de suite". »

Il a indiqué qu’il n’y avait pas eu de panique mais « un peu de nervosité », d’autant qu’il a fallu trente minutes pour évacuer tout le monde du bâtiment. « Il faut comprendre : regardez le World Trade Center, combien de gens sont restés coincés en essayant de sortir du bâtiment. Ils [les gens qui sortaient du bâtiment] pensaient la même chose », a déclaré Nathan Hutton, 59 ans. Plus d’une centaine de véhicules de secours ont été déployés au pied de plusieurs grands immeubles. Le quartier a été temporairement évacué.

Le dernier accident d’hélicoptère à Manhattan remonte à mars 2018, lorsqu’un appareil transportant cinq touristes en quête de vues spectaculaires sur Manhattan s’est écrasé dans l’East River. Seul le pilote avait réussi à s’en sortir.