Russie: Le responsable de l'ONG Memorial en Tchétchénie relâché en liberté conditionnelle

JUSTICE Oïoub Titiev, responsable d'une ONG russe de défense des droits humains avait été condamné à quatre ans de camp en mars

20 Minutes avec AFP

— 

Oïoub Titiev, responsable de l'ONG Memorial, a été condamné en mars 2019 à quatre ans de camp pour détention de stupéfiants.
Oïoub Titiev, responsable de l'ONG Memorial, a été condamné en mars 2019 à quatre ans de camp pour détention de stupéfiants. — Musa Sadulayev/AP/SIPA

Il devrait retrouver la liberté d’ici dix jours. La justice russe a décidé lundi de relâcher en liberté conditionnelle Oïoub Titiev, responsable en Tchétchénie de l’ONG russe de défense des droits humains Memorial, condamné en mars à quatre ans de camp au terme d’un procès controversé, a annoncé lundi son organisation.

Condamné pour détention de stupéfiants

Oïoub Titiev, condamné pour détention de stupéfiants dans une affaire dénoncée par ses partisans comme montée de toutes pièces, doit désormais être remis en liberté dans les dix prochains jours, a indiqué à l’AFP un responsable de Memorial, Oleg Orlov.