Le prince Charles a tenté de parler réchauffement climatique avec Donald Trump

DEFI Donald Trump a tenté de le convraincre que « les Etats-Unis ont l’un des climats les plus propres qui soient »

Rachel Garrat-Valcarcel

— 

Le prince Charles, la reine Elisabeth II et Donald Trump, lors de la commémoration du 75e anniversaire du D-Day.
Le prince Charles, la reine Elisabeth II et Donald Trump, lors de la commémoration du 75e anniversaire du D-Day. — Matt Dunham/AP/SIPA

Le président américain Donald Trump a eu une « grande discussion » avec le prince Charles sur « ce que vous appelez le changement climatique » lors de sa visite d’Etat de trois jours au Royaume-Uni débutée lundi, a-t-il révélé dans une interview mercredi. Il a pris le thé avec l’héritier du trône lundi. Prévu pour durer « quinze minutes », le dialogue s’est finalement poursuivi plus « d’une heure et demie », et le prince Charles « a fait l’essentiel de la conversation », a précisé Donald Trump.

Il a assuré avoir « vraiment écouté » le prince de Galles et s’est dit « touché » par sa passion pour le sujet. L’héritier du trône britannique est en effet connu pour ses positions en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique alors que les Etats-Unis de Donald Trump ont décidé de se retirer de l’accord de Paris, qui prévoit des engagements de réductions d’émissions de carbone pour les pays signataires.

Le président a-t-il été en mesure de rassurer le prince Charles sur le fait qu’il prenait cette question au sérieux ? « Je pense que oui », a répondu Donald Trump.Il a dit avoir assuré au prince que « les États-Unis ont l’un des climats les plus propres qui soient, d’après toutes les statistiques, et cela s’améliore même ».