Europe: Des milliers de reptiles sauvés lors d'une opération d'Europol contre le trafic de peaux

ANIMAUX Pas moins de 2.703 tortues et 1.059 serpents vivants ont ainsi été sauvés

20 Minutes avec agences

— 

Serpent (Illustration)
Serpent (Illustration) — SOLENT NEWS/SIPA

Plus de 4.000 serpents, crocodiles et tortues ont été sauvés ce week-end dans le cadre d’une opération internationale contre le commerce illégal de reptiles. L’opération d’Europol, baptisée Blizzard, a donné lieu à des « centaines de saisies », a déclaré l’agence européenne ce lundi.

Des animaux vivants et des articles de mode haut de gamme fabriquée avec de la peau de reptile ont été saisis et 12 personnes ont été arrêtées dans l’Union européenne. Au total, 2.703 tortues, 1.059 serpents, 512 lézards et geckos et 20 crocodiles et alligators ont été sauvés.

Un trafic en augmentation, selon Europol

Par ailleurs, 152 sacs à main, portefeuilles, bracelets de montre et autres médicaments dérivés de reptiles ont été retrouvés. L’opération, menée du 12 avril au 22 mai par 22 pays (dont les Etats-Unis), a été coordonnée avec Interpol, l’organisation de coopération policière internationale.

Les recherches visaient les passagers d’avions et de cargos commerciaux, les animaleries et les propriétaires légaux de reptiles. « Le trafic d’espèces sauvages a considérablement augmenté ces dernières années, au point que des milliers de reptiles, d’une valeur de plusieurs millions d’euros, sont saisis chaque année », a déclaré le chef de l’unité d’Europol contre les délits économiques.