Danube : 7 morts et 21 disparus dans le naufrage d'un bateau, une enquête criminelle ouverte

HONGRIE Le bateau transportant des touristes sud-coréens a chaviré

20 Minutes avec AFP

— 

Les recherches se poursuivent après le naufrage a Budapest.
Les recherches se poursuivent après le naufrage a Budapest. — Balazs Mohai/AP/SIPA

Le bilan est lourd. Sept touristes sud-coréens ont été tués et 21 sont portés disparus après que le bateau à bord duquel ils se trouvaient a chaviré dans le Danube, à Budapest, jeudi. Ce bateau d’excursion nommé la Sirène est entré en collision avec le vaste bateau de croisière Sigyn, de la compagnie norvégienne Viking. 

Une enquête criminelle a été ouverte et des plongeurs de l’armée se sont joints à la police pour les recherches dans le fleuve. La police hongroise a annoncé dans la soirée l'arrestation du commandant du bateau de croisière.

Selon le ministère sud-coréen des Affaires étrangères, 33 ressortissants du pays étaient à bord. L’embarcation transportait aussi deux membres d’équipage hongrois.

Une probable collision

Lors d’une conférence de presse jeudi matin, la police hongroise a montré des images de vidéosurveillance montrant la Sirène, le bateau d’excursion de 26m transportant les Sud-Coréens, entrer en collision avec le vaste bateau de croisière Sigyn, de la compagnie norvégienne Viking. Cette dernière a admis que le Sigyn « a été impliqué dans un incident sur le fleuve Danube ». 

En raison de chutes de pluie abondantes mercredi et depuis le début du mois de mai, un fort courant agite le Danube, compliquant la tâche des secours et laissant craindre un bilan plus élevé.

Le président sud-coréen demande que « toutes les ressources soient déployées »

L’accident s’est produit vers 22h entre le pont des Chaînes, le plus célèbre de la capitale, et le pont Marguerite qui relient la vieille ville de Buda et le district de Pest. Il s’agit d’un secteur prisé pour les excursions fluviales dont l’attraction principale est le monumental Parlement de Hongrie, illuminé la nuit, dont la silhouette se dresse sur la rive orientale du Danube.

L’accès au Danube dans la zone était bloqué par les autorités, selon la télévision qui diffusait des images de véhicules de secours en intervention. Le président sud-coréen Moon Jae-in a demandé que « toutes les ressources disponibles soient déployées » pour venir en aide à ses compatriotes.

Ildiko Horvath, secrétaire d’Etat hongroise à la Santé, s’est rendue sur les lieux et a exprimé ses « condoléances » aux familles des victimes. Du personnel de l’ambassade de Corée était également présent afin d’assister les secours dans leur travail.