Autriche: Une exposition de portraits de rescapés de la Shoah vandalisée à Vienne

ANTISÉMITISME L’auteur des photographies de l’exposition s’est dit « bouleversé » par ces attaques

20 Minutes avec agences
— 
Le président autrichien regarde les photos des rescapés de l'Holocause, exposées à Vienne et victimes d'actes de vandalisme antisémites en mai 2019.
Le président autrichien regarde les photos des rescapés de l'Holocause, exposées à Vienne et victimes d'actes de vandalisme antisémites en mai 2019. — Ronald Zak/AP/SIPA

Des portraits de rescapés de l’Holocauste, exposés en plein centre de Vienne (Autriche) ont été la cible de plusieurs actes de vandalisme « alarmants ». Pour la troisième fois depuis leur installation début mai, les portraits ont subi des dégradations dans la nuit de dimanche à lundi.

Une dizaine de photos ont été découpées, d’autres recouvertes de croix gammées ou tailladées au couteau. Le chef d’Etat Alexander Van der Bellen s’est déclaré ce lundi « profondément inquiet » de ces attaques. « Que certains ne puissent supporter la vérité et le rappel solennel que ces photos expriment est accablant », a-t-il déclaré.

Des « veillées de protection » prévues

Le photographe Luigi Toscano s’est déclaré « bouleversé ». A Vienne ce lundi, il a indiqué que c’était « la première fois » que cette exposition subissait de tels assauts. « C’est la 13e exposition, il y a déjà eu des petites choses, […] mais rien dans cette proportion », a-t-il déclaré. « Ici, c’est le radicalisme de droite qui s’exprime. »

Ce lundi, des associations ont annoncé qu’elles organisaient des veillées de protection de l’exposition. La plateforme autrichienne « Forum contre l’antisémitisme » a recensé 503 actes antisémites dans le pays en 2017, le double de 2014. L’Autriche possède pourtant l’une des législations les plus répressives pour sanctionner l’apologie du nazisme.