Irak: Trois Français condamnés à mort pour appartenance au groupe EI

TERRORISME Ils disposent de 30 jours pour faire appel 

20 Minutes avec AFP

— 

Des ex-membres de l'EI dans une prison irakienne, le 15 décembre 2018.
Des ex-membres de l'EI dans une prison irakienne, le 15 décembre 2018. — Alfred Photo/SIPA

Trois Français ont été condamnés à mort dimanche pour appartenance au groupe Etat islamique (EI), a indiqué à l’AFP un magistrat de la cour de Bagdad qui les a jugés, un verdict inédit pour des ressortissants de ce pays.

Il s’agit de Kévin Gonot, Léonard Lopez et Salim Machou, arrêtés en Syrie par une alliance arabo-kurde anti-EI avant d’être transférés avec neuf autres Français en Irak en février. Selon la loi irakienne, ils ont 30 jours pour faire appel.