Brésil: Selon une ministre, «La Reine des neiges» rendrait les enfants homosexuels

LGBTPHOBIES Depuis son entrée en fonction, le gouvernement d’extrême droite n’a de cesse d’attaquer les populations LGBTI

Rachel Garrat-Valcarcel

— 

La Reine des neiges sera bientôt de retour.
La Reine des neiges sera bientôt de retour. — AP/SIPA

« Libérés, délivrés » des stéréotypes de genre, c’est pas demain. Et encore moins dans le Brésil de Bolsonaro. La ministre des Droits humains du gouvernement d’extrême droite au pouvoir depuis le mois de janvier, a, une nouvelle fois fait des déclarations homophobes. Cette fois, d’après BFMTV, Damara Alves s’est attaquée au film à succès de Disney, La Reine des neiges.

« Vous savez pourquoi elle se retrouve seule dans un château de glace ? Parce qu’elle est lesbienne ! », a dit la ministre. Elle reproche également au dessin animé de Disney d’apprendre aux petites filles à attendre « leur charmante princesse » plutôt que le fameux « prince charmant ».

Une politique contre les minorités sexuelles

Ce n’est pas la première fois que Damara Alves tient des propos de ce type. Dès sa prise de fonction, elle avait dit que, d’après elle, les garçons devaient porter du bleu et les filles du rose… On comprend que Frozen, plutôt habillée en bleu, choque la ministre.

Plus sérieusement, le gouvernement d’extrême droite de Jair Bolsonaro pratique une politique particulièrement LGBTphobe et menaçante pour les personnes lesbiennes, trans, bies, et gays du pays. Certains, comme le député ouvertement gay Jean Wyllys ont même fui le pays, par peur qu’on s’en prenne à leur vie. Celles et ceux qui n’en ont pas les moyens, doivent se résoudre à vivre dans la peur.