Maroc: Le proviseur du lycée français de Marrakech suspendu après des accusations de harcèlement sexuel

FAITS DIVERS Une lycéenne a envoyé à des élèves et à leurs parents un mail dans lequel elle dénonce les agissements du proviseur, contre qui plusieurs plaintes pourraient être déposées

20 Minutes avec agence

— 

Une vue de Marrakech au Maroc.
Une vue de Marrakech au Maroc. — Fadel Senna AFP

Une élève du lycée français Victor-Hugo de Marrakech (Maroc) a accusé ce mercredi le proviseur de l’établissement de harcèlement sexuel. La jeune fille a envoyé à des lycéens et à des parents un mail dénonçant les agissements de l’individu envers des professeurs et des élèves. L’homme a été suspendu de ses fonctions dès le lendemain et il n’est plus autorisé à entrer dans le lycée, rapporte Le Parisien.

D’autres plaintes envisagées

L’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) parle de « graves accusations » et a annoncé une enquête administrative. D’autres personnes envisagent de porter plainte contre le proviseur, a indiqué le président du conseil de la vie lycéenne de l’établissement au Huffington Post.

D’après l’association de parents d’élèves UCPE Marrakech, le suspect nie les faits qui lui sont reprochés. Un représentant de l’ambassade de France au Maroc devait s’entretenir ce vendredi avec le personnel de l’établissement et les parents d’élèves.