Chine: Wikipédia bloqué à l'approche des 30 ans de la répression de Tiananmen

CENSURE La proximité du 30e anniversaire de la répression de Tiananmen inquiète les autorités chinoises

20 Minutes avec agences

— 

La photo mythique du manifestant faisant face à un convoi de chars d'assaut sur la place Tiananmen de Pékin (Chine), en 1989.
La photo mythique du manifestant faisant face à un convoi de chars d'assaut sur la place Tiananmen de Pékin (Chine), en 1989. — 20 minutes - Magazine

Wikipédia n’est plus le bienvenu dans l’Empire du Milieu. Déjà bloquée en mandarin, l’encyclopédie en ligne est inaccessible en Chine dans toutes les langues depuis ce mercredi.

Le site collaboratif rejoint ainsi de nombreux sites et services interdits par le gouvernement. Google, Facebook, Twitter, Instagram et YouTube ainsi que de nombreux médias étrangers sont bloqués par la « grande muraille informatique ».

Une censure démarrée en 2015

Selon l’association Open Observatory of Network Interference (OONI), spécialisée dans la détection de la censure, la Chine a commencé à bloquer Wikipédia dans différentes langues dès fin avril. Le blocage de la version en mandarin remontait à 2015.

« Ce qui compte vraiment, c’est le contenu en chinois », selon un cofondateur du site Greatfire.org, qui suit la censure chinoise en ligne. « Bloquer l’accès à Wikipédia dans toutes les langues est symbolique. […] Les autorités ont peur de la vérité. »

Faire oublier Tiananmen

Le Parti communiste chinois a renforcé son contrôle d’Internet depuis quelques mois. Le 4 juin, la Chine « fêtera » le 30e anniversaire de la sanglante répression des manifestations de la place Tiananmen, à Pékin, en 1989.

La censure de Wikipédia pourrait avoir un lien avec ce triste anniversaire, les outils de traduction étant largement répandus sur Internet. Certaines images, comme celle du manifestant faisant face, seul, à un convoi de chars, sont taboues. « Une image vaut mille mots et il ne manque pas d’images liées à Tiananmen sur le site de Wikipédia », selon le responsable de Greatfire.