Kerry conforte son avance et s’en prend à Bush

© 20 minutes

— 

John Kerry en route vers l’investiture démocrate. Le sénateur du Massachusetts a renforcé son avance, samedi, dans la course à la Maison Blanche. Il a remporté deux Etats importants, le Michigan (nord) et celui de Washington (nord-ouest), et peut se targuer d’être arrivé en tête, jusqu’ici, dans neuf Etats sur onze. Deux tests importants l’attendent encore demain. Avec la Virginie et le Tennessee, il va devoir prouver qu’un candidat originaire du Nord huppé du pays peut être victorieux dans le Sud plus déshérité. « Cela ne m’inquiète pas de faire campagne dans le Sud pour y parler d’emploi, d’école, de santé et d’environnement. Je pense que c’est Bush qui doit être inquiet de venir ici », a-t-il déclaré, samedi, en Virginie. De son côté, le président républicain s’est montré sûr de lui : « Je ne vais pas perdre. Je ne prévois pas de perdre » la présidentielle du 2 novembre prochain, a-t-il déclaré hier dans une émission politique phare, « Meet the press », sur la chaîne NBC. Il s’est posé en « président de guerre » pour défendre l’invasion de l’Irak décidée « par nécessité » et enrayer sa glissade dans les sondages.