Chine: Incarcéré pour avoir donné à ses chiens des noms de fonctionnaires

DUR Cet éleveur canin chinois a donné à ses chiots les noms d’agents affectés au maintien de l’ordre

20 Minutes avec agence

— 

Un chien (illustration)
Un chien (illustration) — Ylanite Koppens / Pixabay

Un éleveur de chiens chinois a été convoqué par la police ce lundi puis condamné à dix jours d’incarcération après avoir donné à deux de ses animaux des noms jugés insultants envers les forces de l’ordre.

Ce trentenaire habitant la province d’Anhui a appelé ses chiots Chengguan et Xieguan, rapporte la BBC. Il s’agit respectivement du nom des fonctionnaires affectés à la lutte contre la petite criminalité urbaine et du nom des employés publics chargés notamment de la circulation.

Il aurait transgressé la loi en matière de sécurité publique

L’homme a expliqué avoir mentionné les noms de ses chiots sur le réseau social WeChat « pour plaisanter » mais n’a pas convaincu les autorités. L’enquête a conclu que l’éleveur canin avait transgressé les « articles concernés de la loi de la République populaire de Chine en matière de sécurité publique ».

L’accusé a fait part de ses regrets et a expliqué qu’il n’avait pas connaissance de ces interdictions. De nombreux internautes chinois ont été choqués par cette interpellation et ont pris la défense du trentenaire en affirmant ne pas non plus savoir que certains noms de chien n’étaient pas autorisés.