Pérou: L’accès des touristes au Machu Picchu va être limité pour le préserver des dégradations

TOURISME Les touristes disposeront de trois heures maximum pour visiter les trois monuments concernés par les restrictions

20 Minutes avec agences

— 

Le Machu Picchu, au Pérou.
Le Machu Picchu, au Pérou. — /NEWSCOM/SIPA

Les autorités péruviennes vont limiter l’accès des touristes au temple du Soleil, du Condor et à la pyramide d’Intiwatana de la cité inca du Machu Picchu. Ces restrictions s’appliqueront dans un premier temps du 15 au 28 mai.

« Ces mesures répondent à la nécessité de conserver Machu Picchu, car on constate une usure de la surface en pierre à cause du passage des visiteurs vers les trois secteurs mentionnés », a indiqué ce vendredi le ministère de la Culture.

« C’est une expérience pilote »

Chaque jour, environ 6.000 touristes, répartis en deux tours, peuvent visiter la célèbre citadelle de pierre édifiée au XVe siècle sur le versant oriental des Andes. En vertu des restrictions annoncées, ils disposeront de trois heures maximum pour visiter les trois monuments concernés.

« C’est une expérience pilote » destinée « à conserver le patrimoine culturel tout en facilitant la visite aux touristes », a expliqué le chef du parc archéologique de Machu Picchu, José Bastante. Si les résultats sont probants, les restrictions pourraient être pérennisées à compter du 1er juin prochain.